Spécialiste français de la carte à puce et de la sécurité numérique, Gemalto et le groupe électronique japonais Toshiba signent un accord mondial de propriété industrielle. Dans ce cadre, Toshiba s’offre une licence de brevets Gemalto, concurrent d’Oberthur Card Systems, pour une utilisation légale dans ses terminaux GSM/GPRS.

« On peut proposer des technologies ‘carte à puce’ dans un livret, comme le passeport électronique, ou tout autre objet, comme les montres, les téléphones mobiles NFC (Near Field Communications), etc. », déclarait Adam Tangun, vice-président marketing/ventes chez Gemalto, dans un entretien accordé l’an dernier à NetEco.com.

Source : http://www.neteco.com/