Si les ventes de mobile piquent du nez, les connexions mobiles et surtout, les services mobiles se portent bien mieux

La GSMA (association mondiale des opérateurs de mobile) dénombre quelque 4 milliards de connexions réalisées depuis des téléphones mobiles. Une manière pour l’organisation de briser l’ambiance morose qui règne sur le secteur depuis plusieurs semaines.

Malgré les signaux négatifs affichés par tous les fabricants de téléphonie mobile –Nokia étant le dernier en date- l’organisation tient à montrer la vigueur du secteur. Après tout, si les fabricants souffrent, les opérateurs se portent un peu mieux. SFR par exemple a enregistré une hausse de son chiffre d’affaires de 35,5% à 3,13 milliards d’euros au troisième trimestre de l’année précédente. L’américain Verizon a quant à lui vu son chiffre d’affaires progresser de 16% à 6,4 milliards au même moment.

Pour la GSMA, le nombre de connexions devrait continuer d’augmenter pour atteindre 6 milliards de connexions d’ici 2013. Une progression qui sera provoquée par différents facteurs.

On peut citer la présence de fonctions de communication dans des terminaux qui n’en bénéficiaient pas jusque-là et une croissance continue des services mobiles dans les pays émergents.

“En 2009, le monde est englué dans un ralentissement économique, un ralentissement qui touche toutes les facettes du marché, tous les maillons de la chaîne de la communication. Pour relever les défis auxquels l’économie mondiale est confrontée, la GSMA et ses membres veulent se servir de la mobilité comme levier pour se créer de nouvelles opportunités et amener de la productivité ainsi que de la prospérité”, explique Michael O’Hara, directeur marketing pour la GSMA (GSM Association).

Présente à Barcelone pour le Mobile World Congress, l’organisation n’hésitera sans doute pas à remonter le moral de ses collègues fabricants. En effet, même si les constructeurs souffrent mais cela reste très encourageant pour l’ensemble des acteurs du mobile.

Source : http://www.silicon.fr