Giesecke et Devrient (G&D) estime être le premier à associer dans une carte au format microSD les fonctions de stockage de données traditionnelles à celles d’une carte à puce sans contact.

Pour ce faire, le constructeur a intégré dans son produit un circuit de cryptographie doté d’une interface compatible NFC. Selon G&D, la carte microSD peut ainsi permettre de déployer des fonctions de sécurité et de paiement dans tout type de téléphone mobile (accès électronique, billetterie, coupon de transport, etc.), tout en restant utilisable avec un PC portable, un netbook, voire un jeton USB… sans nécessité de lecteur de carte à puce spécifique.

L’interface sans contact implantée dans la ”Mobile Security Card CL” est compatible avec les standards ISO 14443 et Mifare. Le terminal hôte doit toutefois intégrer l’antenne nécessaire à la liaison de communication en champ proche, la carte microSD possédant deux contacts additionnels à cet effet. L’interface sans contact peut néanmoins fonctionner sans batterie.

Source : www.electronique.biz