Pour accélérer le déploiement des applications de communication en champs proche sur la plupart des terminaux mobiles, la société Twinlinx propose une solution simple et peu onéreuse : des autocollants électroniques.

La technologie NFC permet l’échange de données sans contact entre un téléphone mobile et son environnement : terminal de paiement, validateur de transport et autres tags RFID.
Cependant, il n’existe que peu de téléphones compatibles disponibles et le marché ne devrait pas beaucoup évoluer. Pour permettre un développement massif de ce mode de communication, la société française Twinlinx a conçu une solution intitulée Blu Link : celle-ci repose sur de petites étiquettes électroniques à apposer sur l’extérieur des téléphones. Fonctionnant comme de fines batteries (un millimètre d’épaisseur) rechargeables par des capteurs photovoltaïques, ces autocollants doivent permettre à n’importe quel mobile bénéficiant de la technologie Bluetooth d’accéder à la fonction NFC. “Les analystes estiment que d’ici 2012, seuls 15 % des modèles de téléphones portables seront équipés de la NFC”, explique à L’AtelierFrank Edme, responsable Business-Développement chez Twinlinx.

La solution Blu Link devrait être déployée d’ici 2010. Elle a été présentée au forum Ocova 2008 qui se tient en ce moment à Gap.

Source : www.atelier.fr