L’organisation des opérateurs mobiles se rapproche de celle des institutions bancaires afin d’accélérer le développement des services mobiles de paiement sans contact.
Les principaux acteurs, notamment la GSMA (GSM Association) et l’EPC (European Payments Council), rassemblent leurs forces dès à présent pour en organiser le développement. La GSMA (GSM Association), regroupement de plus de 750 opérateurs mobiles du monde entier, annonce son intention de travailler avec l’EPC (European Payments Council), qui représente 8000 banques de la sphère européenne, pour aider à l’émergence de services de paiement mobile sans contact.

GSMA et EPC vont donc travailler en étroite collaboration pour renforcer ces services avec une meilleure intégration au sein des réseaux opérateurs grâce, par exemple, à une plate-forme Trusted Service Manager qui assurera la configuration, l’activation et la distribution de services bancaires reliés à la carte SIM et la puce NFC du mobile des consommateurs.

Les deux organisations vont s’attacher à définir le cadre de travail et les spécifications nécessaires à l’établissement de la liaison sécurisée entre institutions bancaires et opérateurs mobiles. Les fruits de cette alliance, pour le moment localisée à l’Europe, pourraient servir à établir un standard international.

” Ensemble, l’EPC et la GSMA sont bien positionnés pour développer les outils dont nos membres ont besoin pour déployer des services de paiement mobile pouvant fonctionner dans le monde entier, dans l’intérêt des consommateurs “, a expliqué Alex Sinclair, directeur technique de la GSMA.

Pay-Buy-Mobile, est la nouvelle initiative de la GSMA qui permettra d’adapter les services bancaires au mobile. Lancée en 2007, Pay-Buy-Mobile tentera de définir une approche technique commune en matière d’intégration de services NFC dans des mobiles.
Source : www.generation-nt.com