coqsportif.jpgUne intiative marketing intéressante autour du “sans contact”: Le Coq Sportif organise dans certains de ses magasins une expérience de vente mariant téléphones mobiles NFC et affiches équipées de la technologie RFID.

L’application, qui repose sur la technologie NFC (Near Field Communication) et des puces RFID (Radio Frequency Identification), a été présentée en avant-première sur un stand du village de Roland Garros.

L’idée est de pouvoir interagir avec le client, en le conseillant sur des associations de vêtements possibles. Les vêtements (produits vintages du Coq Sportif, spécialement réédités pour Roland Garros) sont étiquetés avec deux tags, l’un RFID, l’autre NFC.

En fait il s’agit ni plus ni moins de 2 tags RFID l’un 13,56Mhz (La fréquence du NFC) l’autre 125Mhz (qui permet une identification à plus longue distance)

Le client choisit son vêtement, ses chaussures ou une raquette, puis approche du miroir l’étiquette du produit retenu. Ce dernier lui propose alors des articles associés, des coloris complémentaires, voire lui offre du contenu multimédia (une vidéo de Yannick Noah par exemple).

Ce concept a été déjà testé notamment par le concept store de Prada a NYC. Il s’agit d’un showcase technologique mais pas véritablement d’un véritable service marketing.

Ces “miroirs magiques” utilisant la technologie RFID seront installés en avant-première sur le stand du Coq Sportif de Roland Garros, puis dans certains magasins de la marque, ainsi que dans son showroom parisien. Ils seront également installés au magasin Citadium de Paris.

Ce qui est particulièrement intéressant dans cette initiative est la notion “d’expérience client” qui est aujourd’hui au coeur du concept de “shopper marketing”: il faut pouvoir faire vivre une expérience unique et nouvelle au client sur le point de vente pour l’attirer et lui “inculquer” l’adn de la marque.

En complément, et pour que les clients puissent se faire une idée de l’expérience NFC, Le Coq Sportif s’est également associé à Nokia, qui mettra à disposition des clients des téléphones équipés NFC (en l’occurrence des Nokia 6131 NFC). Il leur suffira alors d’approcher le téléphone de l’étiquette afin de déclencher le téléchargement automatique des applications.

L’histoire ne dit pas si le client pourra repartir avec son mobile NFC? il y a fort à parier que de nombreux clients repartiront avec de toute façon… ce qui nous permet d’évaluer à la hausse les prévisions de pénétration des mobiles NFC pour Q3 2008 à 0,00007%…