Un accord a été conclu entre NXP et Siemens Mobility afin de développer une plate-forme télématique automobile pour les véhicules personnels. L’objectif est de proposer dès 2010 une interopérabilité entre les différents réseaux autoroutiers européens.

Cette plate-forme de NXP, nommée ATOP (Automotive Telematics On Board Unit Platform), est équipée d’une puce GPS / GSM embarquée dans l’automobile. Elle permet dès lors aux sociétés autoroutières de s’affranchir d’investissements lourds liés à l’infrastructure (barrières de péage).

L’automobiliste installe lui-même en toute simplicité, son équipement à bord de son véhicule. Il place également une vignette adhésive équipée d’une puce RFID sur le pare-brise de son automobile.

Cette solution, prévue pour le premier semestre 2010, permettra de calculer automatiquement les montants dus par les automobilistes. Le boîtier intégré dans le véhicule se chargera alors de transmettre à un centre de traitement les données permettant la facturation, le tout via le réseau de téléphonie mobile.

Le Parlement européen veut harmoniser la circulation sur autoroutes dans l’Union européenne, avec un slogan simple: “un seul contrat par client, un seul boîtier par véhicule”.

Cette solution a pour but de favoriser la fluidité du trafic et de permettre à la sécurité autoroutière grâce à un équipement portable NFC de lire et de contrôler les informations contenues sur la vignette pour éviter tout type de fraude.

Source : www.businessmobile.fr