Les cartes de fidélité doivent s’adapter aux nouvelles technologies afin de renforcer la fidélité client. La fidélité devient un outil de communication incontournable ! De nombreuses enseignes se prêtent au jeu…

Une nouvelle génération de cartes fait désormais son apparition.

En effet, Yves Rocher a décidé que ce printemps serait synonyme de renouveau pour sa carte de fidélité. Fini les tampons en forme de fleurs apposés à la main pour marquer les points accumulés. Désormais, le rectangle en plastique se veut personnalisé et innovant. L’une des deux faces sera réinscriptible et permettra de cumuler à chaque passage en caisse, des points fidélité. Yves Rocher pourra donc mieux cibler ses consommateurs en leur proposant des offres adaptées à leur comportement d’achat.

Ce n’est pas tout, Darty prend aussi le mouvement. La carte de fidélité de l’enseigne lancée il y a quelques mois montre une autre facette qui a remporté l’un des trophées SCOPS de l’innovation commerciale lancés par l’université Paris-Dauphine. Cette carte permet au client d’accéder via Internet à toutes ses garanties et aux notices de ses appareils. Elle n’est attachée à aucune offre de promotion mais est fondée sur une proposition de services, en accord avec le positionnement de l’enseigne.

Le sans contact est aussi au goût du jour comme en témoigne l’enseigne de prêt-à-porter Gedenim, dont la cible principale est les 15-25 ans. Elle a en effet lancé un système de fidélité sans contact grâce à des bornes interactives sans contact. C’est le numéro de portable ou l’adresse mail qui active l’adhésion du client et la relation s’effectue par SMS ou courriel. Quel que soit le secteur, de plus en plus de réflexions sont en cours sur la dématérialisation des cartes.

Les évolutions sont donc loin d’être terminées et le NFC va vite prendre son essor auprès des enseignes, signe d’innovation et d’interactivité !
Source : www.lesechos.fr