C’est une première! Les billets des Jeux Olympiques de Pékin sont munis d’une puce “sans contact”. Innovante, cette puce facilite non seulement le flot de spectateurs mais aussi à l’efficacité de la sécurité.

Les billets des Jeux Olympiques en vente depuis lundi sont dotés d’une puce permettant de réguler facilement les flots de spectateurs, de lutter efficacement contre le marché noir et, surtout, d’optimiser la sécurité des sites. A l’origine de cette intiative, les autorités chinoises et d’ASK, société française producteur de cette puce. Insérée dans un billet de 20cm * 9cm, la puce ne mesure que 2 mm. Elle est intégrée dans une sérigraphie à l’encre argent qui rend l’exemplaire unique et infalsifiable… en principe!

L’innovation

Le système «sans contact» de la puce permet au spectateur de présenter son ticket devant un lecteur au lieu de l’insérer dans une borne. ainsi, le passage au point de contrôle  est accéléré et l’usure du matériel est moindre grâce à l’absence de contact physique entre la carte et le terminal.

Bémol! Il faut régler le problème de la vente des billets sur Internet. Il y a six mois la trop forte demande a créé une immense panne du système. Le scandale fût tel qu’il a engendré la démission de l’ancien directeur de la billetterie en novembre.

A propos de ASK

L’entreprise française a déjà participé à de nombreux projets:

- JO de Turin, 2006:  une carte à puce recélant un billet et un titre de transport
- Pass Navigo: carte de transport utilisée dans le métro parisien                                                                                                     – Vélib’: vélos en libre-service à Paris .                                                                                                                                                   Bientôt, elle concevra les permis de conduire américains.

A quand les billets “sans contact” en France? Seriez-vous de fervants utilisateurs?

Source: http://www.liberation.fr/actualite/sports/324655.FR.php