Le pôle de compétitivité nordiste des industries du commerce vient de lancer son projet “Lille Métropole ubiquitaire” à l’occasion du salon de la vente à distance. Une déclinaison de l’Ubiquitous Project japonais.

À partir de janvier 2008, de multiples services, basés sur les réseaux à distance Wi-Fi et la technologie RFID, seront expérimentés. Via un téléphone mobile “spécial”, des usagers pourront consulter le programme au cinéma et réserver leur place, être guidés en magasin vers les articles qu’ils auront auparavant sélectionnés sur Internet, visualiser les offres promotionnelles des commerçants du coin, régler leurs achats ou télécharger la musique du chanteur apparaissant sur une affiche de spectacle.

Ces idées sont nées de la visite de Ginza, quartier de Tokyo, où des milliers d’étiquettes RFID guident les passants via leur téléphone portable tout en leur donnant accès à des informations commerciales, culturelles, touristiques, voire médicales. Rencontré à cette occasion, le professeur Ken Sakamura qui dirige le YPR Ubiquitous Networking Laboratory impliqué dans l’Ubiquitous Project de Ginza a d’ailleurs annoncé la collaboration de son laboratoire au projet lillois.

Pouvez-vous imaginer que ces services rencontreront en France le même succès qu’au Japon?

Source: http://www.high-tech-info.net