Grâce au mobile ticketing utilisant le code-barres et la NFC, présenter son mobile pour valider son entrée à un spectacle ou pour voyager est aujourd’hui possible…

Selon Juniper Research, 2,6 milliards de tickets seront délivrés sur plus de 200 millions de combinés mobiles d’ici 2011. Les principaux secteurs qui en profiteront sont les transports et les manifestations sportives et culturelles.

Avantages?

Le m-ticketing limitera la fraude. L’envoi direct du coupon sur le mobile rend la falsification difficile. Et, les coûts de production sont réduits. Le système requiert moins d’infrastructures et ne nécessite plus de consommation de papier. Cela représente pour les compagnies aériennes, par exemple, une économie de 500 millions de dollars par an.

Partenariats?

Ces économies ne sont pas passées inaperçues chez les opérateurs et les spécialistes du secteur. Des opérateurs mobiles comme O2, NTT, Vodafone et Samsung essayent d’ouvrir la voie au lancement de services commerciaux par des fournisseurs de billets comme Ticketmaster et Tickets.com et de gérer ces services.

D’autres professionnels s’associent à un fournisseur de solutions de paiement sur mobile afin d’autoriser le règlement des réservations depuis leur plate-forme. Ainsi Mobiqa, spécialisé dans le mobile barcode ticketing, travaille avec PayPal Mobile.

Interactivité?

Ces solutions mobiles permettent plus d’interactivité car il n’est plus nécessaire de réserver plusieurs jours à l’avance. En un instant, l’utilisateur achète son billet et entre sans faire la queue.

Deux techniques s’imposent pour délivrer des billets par mobile : le code-barre et le sans-contact (RFID et NFC). Le code-barre permet de valider un billet via un simple lecteur de code-barre et le “sans contact” en passant son combiné à proximité d’une borne.

Des efforts au niveau de l’installation d’infrastructures dédiées et des partenariats doivent encore être apportés pour généraliser l’utilisation du mobile ticketing.

Nous pourrions alors espérer une nette réduction des prix des concerts et autres spectacles ou mieux encore des voyages au soleil… Qu’en dîtes-vous?

Source: http://www.atelier.fr