Les pilotes s’activent en France et dans le reste du monde comme titre de transport, porte-monnaie, carte de crédit…

Orange : SNCF et Orange expérimentent des services sans contact sur le mobile afin de faciliter les déplacements des voyageurs rennais.50 voyageurs abonnés testeront pendant 2 mois un téléphone NFC leur offrant, à la fois, les services d’une carte de paiement, d’un ticket de parking et d’un titre de transport mais aussi leur donnant accès aux informations sur les horaires. Les clients pourront prendre aussi bien le TER que le bus ou le métro local (STAR) avec le mobile comme unique support. C’est grâce aux étiquettes NFC installées sur des affiches dans les gares particpantes à l’opération que les testeurs recevront les horaires des prochains trains au départ ou à l’arrivée.

“Payez Mobile” : Gemalto et Oberthur vont fournir les cartes SIM et la gestion sécurisée des applications de l’expérimentation sans contact avec six grandes banques (BNP Paribas, Crédit Agricole et LCL, Crédit Mutuel-CIC, Groupe Caisse d’Epargne, La Banque Postale, Société Générale) et quatre opérateurs de téléphonie mobile (Bouygues Telecom, NRJ Mobile, Orange, SFR) avec la collaboration de Visa Europe et MasterCard Worldwide, vont lancer fin novembre 2007 cette expérimentation de paiement mobile sans contact baptisée “Payez mobile”. Pour une durée de 6 mois minimum à Caen et à Strasbourg, l’opération s’adresse à 1.000 clients testeurs et 200 commerçants répartis sur les deux villes. “Payez mobile” s’appuiera sur une application de paiement installée dans la carte SIM des clients testeurs et sur la technologie NFC déjà développée par Gemalto à l’étranger. L’objectif? Mesurer l’intérêt des clients pour ce nouveau moyen de paiement et tester son fonctionnement. Les résultats confirment la pertinence de cette démarche puisque 92 % des porteurs et 95 % des commerçants reconnaissent la facilité d’utilisation (sondage effectué par ED Institut auprès de 89 porteurs et 21 commerçants). Pour les clients, le paiement par téléphone mobile est jugé plus rapide que le paiement par chèque (pour 84 % d’entre eux) ou en espèces (51 %). Ce résultat est d’autant plus remarquable que, dans le cadre du test en cours, les paiements effectués par téléphone mobile sont soumis à autorisation systématique. Lorsqu’on les interroge sur l’avenir de ce moyen de paiement, 68 % des clients estiment qu’il pourrait devenir leur principal instrument de paiement, en remplacement non seulement de leur carte bancaire classique mais aussi des espèces et des chèques.
Canada: RBC et Visa Canada font équipe pour être les premiers au Canada à faire l’essai d’un service de paiement qui utilise les téléphones cellulaires plutôt que les cartes de crédit traditionnelles pour les achats Visa. L’essai pilote, qui sera effectué en Ontario, devrait être achevé en 2008. Il comprend plusieurs phases, dont des essais en laboratoire, un projet pilote avec le personnel de RBC et un essai avec les consommateurs.Les téléphones mobiles utilisés pour l’essai seront dotés de puces sans contact NFC qui permettront aux clients de régler leurs achats au moyen de la fonction Visa payWave comme avec une carte de paiement sans contact. Les fonctions qui seront testées sont la sécurité de l’envoi et du stockage des renseignements sur les comptes dans les téléphones mobiles, les paiements mobiles, le stockage et l’échange de coupons de paiements mobiles et la gestion des comptes mobiles.

Sources: canoe.ca, boursier.com, servicesmobiles.com