NFC experimentation RenneFini les tickets de métro, place au mobile NFC!

Cinquante voyageurs rennais testent un mobile NFC leur permettant entre autre de prendre les transports en commun…

Une nouvelle expérimentation a été lancée à Rennes pour tester l’utilisation du téléphone mobile comme titre de transport. Cinquante voyageurs abonnés testeront pendant deux mois un téléphone intégrant la technologie NFC (Near Field Communication) dans la carte Sim. Le mobile aura de nouvelles fonctions: titre de transport, carte de paiement, informations sur les horaires et accès parking. La grande nouveauté c’est que ce titre pourra être utilisé sur plusieurs réseaux: le bus, le métro et le TER.

La SNCF installera également des étiquettes NFC sur des affiches dans les gares participant à l’opération. Ainsi, les testeurs recevront les horaires des prochains trains au départ et à l’arrivée de cette gare.

Une question se pose: quels seront les coûts pour les consommateurs? Un représentant d’Orange (France telecom) affirme qu’à priori il n’y aura pas d’augmentation du prix des transports. Mais, en terme d’acquisition et d’utilisation? Les connexions internet pour les commandes via le mobile NFC? Les éventuels forfaits nouvelle génération.? Aucune réponse n’a été donnée!

La NFC qui devrait commencer son déploiement commercial courant 2008 en France pour se généraliser en 2009, fait l’objet de nombreuses expérimentations depuis deux ans. Des groupes de travail se sont formés. Ulysse, réunissant les opérateurs de téléphonie mobile (Bouygues Telecom, Orange, SFR) et des transports publics (Keolis, RATP, SNCF, Transdev, Veolia Transport), travail sur l’utilisation du mobile comme titre de transport. Pegasus, regroupant  les opérateurs mobiles et les banques (BNP Paribas, Groupe Crédit Mutuel-CIC, Crédit Agricole, Société Générale), développe une solution de paiement mobile sans contact. Une expérimentation à Caen et Strasbourg a débuté ce mois-ci.

La standardisation internationale (du NFC) a eu lieu le 18 octobre ce qui permettra aux industriels de produire les équipements compatibles, en toute sérénité.

Sources: communiqué de presse Orange (France Telecom) & SNCF